Dans la démarche du Sourire Intérieur Unificateur il ne s’agit de se forcer à sourire pour paraître souriant aux autres. Cela pourrait au contraire créer de la frustration intérieure. Je dis cela car nous sommes à une époque de « bien-être » ou ne pas paraître bien est déjà une tare. Il faut être bien, beau, bon, réussir etc.

Dans la réalité la « vie est vivante » (sic) donc fluctuante. Parfois il y a des émotions perturbatrices qui viennent nous envahir, il faut aussi accepter cela.

La démarche du Sourire Intérieur Unificateur, c’est de sourire à soi-même, pour soi-même, à la vie, pour la vie. Souriant (même forcé au départ) nous pouvons entrer en contact avec cette vie puissante en nous malgré tout ce qui ne fonctionne pas et sur lequel nous avons l’habitude de nous focaliser.

S’appuyant sur cette force de vie, nous devenons plus complet, plus rayonnant, plus fort. Non pas pour répondre à une injonction sociétale mais parce que nous sommes porteurs de vie. Le fait de se sentir « vivant » nous permet d’être actif, plein de compassion, ouvert, agissant et de changer ce qu’il y a à changer en nous et autour de nous.

C’est pourquoi on parle d’un sourire intérieur, car il part de l’intérieur et n’a rien à voir avec le paraître et unificateur, car il nous permet d’être au contact de ce qui est UN en nous.

Publicités